TROUBLES DE LA SPHERE URINAIRE : CHEZ LA FEMME, CHEZ L'HOMME

TROUBLES DE LA FONCTION URINAIRE

L’incontinence urinaire est le symptôme de toute fuite urinaire incontrôlée et dont les causes sont multiples.


L’INCONTINENCE À L’EFFORT.

Elle se caractérise par des fuites urinaires involontaires lors d’efforts tels que la toux, l’éternuement, le rire, certaines pratiques sportives, le port de charge plus ou moins lourdes, etc.
Elle touche principalement les femmes et peuvent survenir à tout âge.

L’INCONTINENCE PAR IMPÉRIOSITÉ.

Il s’agit d’une envie ultra-pressante d’uriner avec ou sans signes annonciateurs, accompagnée le plus souvent d’une fuite urinaire et/ou d'envies fréquentes d’uriner.

L’INCONTINENCE MIXTE EST UNE ASSOCIATION DE CES 2 TYPES D’INCONTINENCE.


L’INCONTINENCE CHEZ L’HOMME EST FRÉQUENTE APRÈS UNE CHIRURGIE DE LA PROSTATE.

Après une prostatectomie totale, le principal mécanisme de l’incontinence urinaire est l’insuffisance du système de clôture du sphincter urétral, parfois associée à une hyper-activité de la vessie.


PROLAPSUS (DESCENTE D’ORGANES).

La rupture des fascias (tissus conjonctifs qui enveloppent de nombreux organes), l’étirement des attaches ligamentaires de la vessie et/ou de l'utérus et/ou du rectum peuvent entrainer un prolapsus :

  • De l’urètre: urétrocèle.
  • De la vessie: cystocèle.
  • De l’utérus: hystérocèle.
  • Du rectum: rectocèle.
Les prolapsus peuvent induire des dysfonctions telles que :
  • Une incontinence urinaire et/ou anale.
  • Une dysurie : difficulté pour uriner.
  • Une dyschésie : difficulté pour éliminer les selles.
  • Une sensation de pesanteur dans le bas du ventre.
  • Une dyspareunie : douleurs pendant les rapports sexuels.

MOYENS THÉRAPEUTIQUES À NOTRE DISPOSITION (à adapter en fonction des pathologies rencontrées, de leurs symptômes et du bilan initial) :

  • Biofeedback périnéal et abdominal (système sans fil qui permet de travailler dans diverses positions et à l’effort).
  • Stimulation électrique du périnée (par sonde vaginale chez la femme et rectale chez l’homme).
  • Travail de la compétence abdominale selon la méthode: « ABDO-PÉRINÉO-MG » de Luc Guillarme.
  • Gainage abdominal selon la méthode: « ABDOMINAUX ARRÊTONS LE MASSACRE » de B.de Gasquet.
  • Travail postural dans différentes activités.
  • Exercices hypopressifs selon CAUFRIEZ.
  • Travail comportemental et cognitif.
  • Stimulation électrique du nerf Tibial Postérieur.
  • Conseils et/ou mise en place d’un Pessaire (en cas de prolapsus inconfortable de type cystocèle et/ou rectocèle lors d’efforts sportifs par exemple).